Ldairy_benefits.jpg

Les bovins laitiers

 

Il est bien connu qu'une vache ne reçoit que 20% de l'énergie produite par la digestion d'une alimentation à base de graines comme la luzerne et le maïs pour produire du lait.

Le fourrage hydroponique, gorgé de substances nutritives et d’enzymes, est tellement plus facile à digérer que l’animal utilise beaucoup moins d’énergie lors de la digestion, et donc beaucoup plus en production de lait et en croissance.

Des essais et des études indépendantes soulignent également l’amélioration des rendements de lait et de la teneur :

 

La Serenisima

Un leader de produit laitier en Argentine a effectué des essais avec des vaches Holsteins de 500 kg sur une période de 8 semaines. Un groupe nourri avec un maximum de 12 kg par jour de germes d’orges fraîches hydroponiques a augmenté la production du volume de lait de 11%, avec une augmentation de 23% de la matière grasse du lait.

 




Université de l’Etat d’Ohio

Des essais prolongés sur une période de plus de 29 ans indiquent que les bovins laitiers nourris avec de l’herbe fraîchement fauchée sont plus performants que les bovins alimentés avec de l'herbe séchée, augmentant le rendement de lait de 28% et la teneur en matières grasses de 14%.


Université de Stanson etal (1997)

Des essais indiquent que les animaux broutant de l'herbe fraîche ont des niveaux d’acides gras insaturés plus élevés dans leur lait et leur viande que ceux consommant du fourrage conservé.


• Elgersma etal (2004)

Les vaches laitières Holstein Friesian ont été nourries au pâturage puis ont été mis sur un régime alimentaire hivernal de maïs/ensilage. Le changement de régime a radicalement modifié la composition en acides gras du lait. Les acides gras insaturés ont diminué tandis que les acides gras saturés ont augmenté. L'effet bénéfique de l’acide ruménique n-7AG + acide vaccénique a été réduit de 80% en une semaine.

Les bovins d’embouche

  • Amélioration de la prise de poids
  • Amélioration dans la graisse et le persillage
  • Amélioration du bien-être général du cheptel
  • Amélioration de l’état du pelage
  • Amélioration de la fertilité

Nos agriculteurs nous révèlent que, pendant l'hiver, lorsqu’ils nourrissent leurs taureaux avec des graines germées comme partie intégrante de leur alimentation, ils ont obtenu une prise de poids de 41% par rapport au groupe témoin nourri avec un régime normal hivernal.

Ainsi, les avantages pour la santé des animaux se transforment en avantages pour les agriculteurs, avec de meilleurs prix sur les marchés et plus de viande par animal à l'abattoir.

 

Lbeef_benefits.jpg