Lscience_whyfodder.jpg

On peut voir, par analyse en laboratoire de la feuille de fourrage, la masse racinaire et le reste de l’enveloppe de la graine que les nutriments contenus dans les fourrages sont riches et variés. En fait, ils constituent la majorité de ce que la plupart des animaux ont besoin quotidiennement.

 Qu’est-ce que la germination de fourrage ?

La germination de graines fourragères permet une production d’herbe jeune et tendre, équivalente à celle du printemps, reconnue comme la meilleure alimentation du bétail.

Amélioration de la digestion

La germination de fourrage frais améliore la digestion et l’absorption en consommant moins d’énergie, permettant à l’animal d’utiliser cette énergie pour des activités telles que la production de lait, la reproduction, le gain de poids et la gestion plus efficace des déchets.

Les céréales sont riches en phytates, ce qui inhibe l’absorption des minéraux et des enzymes importantes telles que la trypsine, obligeant le pancréas à être plus actif. La germination d’orge, par contre, regorge de minéraux et d’enzymes qui améliorent l’absorption.

La germination d’orge élimine les inhibiteurs d’enzyme, qui, à son tour, contribue à la digestion des autres aliments et, par conséquent, déstresse l’ensemble du système digestif et, dans la plupart des cas, améliore la digestion de 30 à 80%.

Plus de vitamines

La germination d’orge possède 23 fois plus de vitamine A que les carottes, 22 fois plus de vitamine B que la laitue et 14 fois plus de vitamine C que les agrumes.

Laboutus_news.jpg